pollen de palmier

Le pollen de palmier : Un excellent médicament naturel

Le pollen de palmier provient du palmier dattier. On le réduit sous forme de poudre afin de le consommer comme remède et complément alimentaire. Le palmier est un arbre qui possède de nombreux bienfaits, comme on peut le voir dans le livre l’authentique de la médecine prophétique.

Quels sont ses bienfaits  ?

Le pollen de palmier est connu de la médecine prophétique, et plus généralement dans la médecine arabe traditionnelle, où il est utilisé comme traitement naturel efficace contre l’infertilité masculine et féminine.

Le pollen de palmier a beaucoup de vertus :

  • Il nettoie l’utérus
  • Augmente le nombre de spermatozoïdes et leur mobilité
  • Augmente l’épaisseur de l’endomètre
  • Régule les menstrues
  • Soutient la production gonadique (hormone sexuelle indispensable)
  • Renforce les capacités du système immunitaire
  • Permet de lutter contre l’impuissance chez l’homme (augmenter sa libido)
  • Calme les douleurs liées aux règles
  • Booste la fertilité tout comme le miel de daghmous

Si vous n’arrivez pas à avoir d’enfant et que vous souhaitez recourir à une médecine douce et naturelle, le pollen de palmier est idéal, il est à la fois tonifiant et stimulant, et permettra de vous aider à concevoir.

Comment le consommer ? 

Le pollen de palmier se consomme sous forme de poudre. De cette façon, vous pouvez le mélanger avec une cuillère de miel, de préférence un miel artisanal (miel de jujubier du Yémen dans l’idéal), le parsemer sur des dattes ou encore en prendre une cuillère à café, à jeun le matin, pour une cure de 3 mois. Il est possible aussi de le combiner à de la gelée royale, efficace elle aussi sur les problèmes de fertilité.

Pour augmenter l’efficacité du pollen, vous pouvez faire la cure en même temps que votre conjoint.

Nous vous invitons toutefois à consulter votre praticien pour déterminer avec lui le bon dosage.

Attention toutefois, le pollen de palmier ne convient pas aux femmes ayant des kystes, fibromes, myomes, le syndrome des ovaires polykystiques, de l’endométriose. Consultez votre gynécologue pour vous informer.

Add to cart