Cordyceps (Yarsagumba) en poudre 100 gr

Price:

14.79

Rupture de stock

Catégorie :

Description

Le cordyceps a un nom aussi étrange que son aspect. Ce champignon n’est pas une plante, et n’appartient ni à la famille animale, ni végétale. Il appartient au règne fongique. Et comme tout bon champignon qui se respecte, le cordyceps se nourrit d’un autre être vivant en le parasitant, afin de se nourrir ! 

De nombreuses études ont été menées sur ce champignon vraiment étrange. Et leurs résultats sont assez convaincants. Si convaincants, que de nombreux chercheurs s’y sont intéressés, et en ont développé un complément alimentaire à base de cordyceps. Il a notamment des propriétés aphrodisiaques assez étonnantes. Il faut dire que c’est un super-aliment qui est connu depuis des milliers d’années dans certaines médecines traditionnelles asiatiques. Et il mérite fortement que l’on s’y intéresse de plus près… 

Voici un article pour en savoir plus sur ce produit si incroyable ! 

Le cordyceps, un parasite aussi cher que le diamant 

Le cordyceps est aussi connu sous le nom de yarsagumba. Ou encore « l’aphrodisiaque de l’Himalaya ». Et en effet, ce champignon ne pousse que dans les hauts pâturages de l’Himalaya, à plus de 3300 mètres d’altitude, et jusqu’à 4000 mètres. Il est utilisé dans la médecine traditionnelle en Inde, au Tibet, en Chine ainsi qu’au Népal depuis des milliers d’années. 

Le cordyceps est aussi appelé « champignon-chenille ». D’ailleurs, son nom tibétain « yarsagumba » signifie « plante estivale, insecte hivernal ». Et pour cause ! Ce champignon se greffe sur des petites larves de chenilles vivants dans le sol. Il se nourrit de la chenille de l’intérieur,  finissant par la tuer, jusqu’à la momifier totalement. Finalement, le cordyceps ressemble à des petites brindilles de quelques centimètres, que l’on voit sortir de terre après la fonte des neiges.

Pour la petite anecdote, la découverte de cet étrange champignon aurait été faite par des bergers. Etonnés de voir leurs bêtes avoir une activité sexuelle décuplée après avoir manger ces petits mets inconnus, les bergers ont souhaité tester eux aussi leur action. Ils ont donc consommé le cordyceps en le faisant bouillir et en l’ajoutant dans leurs boissons chaudes. Depuis cela, le corps scientifique s’est intéressé de plus près au yarsagumba. Et on lui accorde de nombreuses propriétés aphrodisiaques. 

Le viagra de l’Himalaya connait un véritable engouement. Si bien qu’il est rapidement devenu l’aphrodisiaque le plus cher au monde. En Chine, le cordyceps se vend près de 100 000€ le kilogramme ! De plus, ce prix ne cesse d’augmenter car la hausse de son exploitation couplée aux changements climatiques, font du cordyceps un produit de plus en plus rare. Toutefois, celui que l’on appelle « l’or brun » peut être consommé sous différentes formes, à un prix accessible. 

Quels sont les bienfaits du yarsagumba ? 

La majorité des recherches ayant été effectuées sur le cordyceps ont eu lieu en Chine. Il faut dire que c’est un produit qui s’arrache à prix d’or par les milliardaires chinois. La variété de yasagumba la plus étudiée est le cordyceps sinensis. 

Ces études nous ont permis de révéler plusieurs de leurs bienfaits, et pas seulement en tant que stimulant sexuel naturel : 

  • Cet aphrodisiaque de l’Himalaya permet d’augmenter le nombre de spermatozoïdes chez l’homme et de les rendre plus mobiles. Il améliorer aussi la production de testostérone et agit comme un stimulant sexuel. Cette hormone étant directement liée à notre libido, le cordyceps augmente ainsi l’activité sexuelle. C’est un remède naturel contre la frigidité, l’impuissance et la dysfonction érectile. Il permet de réguler les hormones, de favoriser l’éjaculation ainsi que la fertilité ; 

En savoir plus

  • Ce champignon est riche en bétâ-glucane, des polysaccharides qui sont de longues molécules de sucre. Ces molécules se trouvent sur nos cellules immunitaires. Une consommation de cordyceps permet ainsi de renforcer le système immunitaire ; 
  • Le yarsagumba est un adaptogène. C’est donc un tonique supérieur qui permet d’augmenter l’énergie, et aide le corps à mieux résister face aux états de stress et d’anxiété. Des essais cliniques réalisés sur des personnes âgées ont aussi montrer une hausse de l’énergie physique. Le résultat a été le même sur des personnes souffrant de maladies cardiaques chroniques. Ce champignon est aussi recommandé contre les burn-out, l’épuisement physique et nerveux, le manque de motivation ainsi que la baisse de concentration ; 
  • Le cordyceps est conseillé aux personnes pratiquant une activité sportive, afin d’améliorer leurs performances physiques. Il permet entre autre d’augmenter la croissance des muscles ; 
  • Il intervient aussi comme un remède naturel contre certaines maladies respiratoires. Des études montrent son efficacité pour apaiser certains symptômes de l’asthme ou encore de la bronchite chronique ; 
  • Ce viagra de l’Himalaya est utilisé dans la médecine traditionnelle chinoise pour plusieurs de ses propriétés : le cordyceps améliore la récupération pour les personnes convalescentes, et augmente la fonction sexuelle. Il possède aussi des bénéfices protecteurs pour certains organes, notamment le foie, les poumons ainsi que les reins. 

Comment consommer le cordyceps ?     

Le cordyceps peut se consommer sous forme de complément alimentaire, à prendre en cure afin de bénéficier des ses bienfaits. 

Vous pourrez trouver le yarsagumba en capsules et en gélules. Parfaitement dosées, ces gélules vous permettent de bénéficier d’une cure avec de nombreux principes actifs. 

Le cordyceps peut aussi être consommé sous forme de poudre. Broyé finement, le cordyceps en poudre est un produit brut, naturel et pur avec une teneur optimale en substances vitales. Cette poudre fongique possède un fort potentiel adaptogène, car les nutriments et enzymes ont été préservés. 

Dans le cas où vous souhaiteriez commencer une véritable cure aphrodisiaque, il est possible d’associer le cordyceps aux gélules de maca. Cette racine péruvienne est réputée mondialement pour son incroyable efficacité sur la libido. Elle permet notamment d’augmenter les performances sexuelles ainsi que le désir chez la femme et chez l’homme. De plus, la maca est recommandée pour les femmes ménopausées afin d’apaiser les symptômes désagréables de la ménopause. 

Précautions 

Il n’existe à notre connaissance aucunes contres-indications à consommer du yarsagumba. Toutefois, il est recommandé de toujours demander conseil à un professionnel de santé avant de commencer une cure. 

Il existe certains effets-secondaires possibles :

  • Une sensation de bouche sèche 
  • Des éruptions cutanées 
  • Des nausées 
  • Somnolence 
  • Cas de diarrhée 

Informations complémentaires

Poids 0.100 kg